There are many people who
have something to write about somewhere
and so they do

And how can one even decide
what should be written
and what shouldn’t

How can one decide who deserves
to be loved; and is it even
a matter of credit?

There are simply
too many of us, poets
humans, on this planet

Too many who talk
too many who keep quiet, too scarce the calm
before the word and yet


 

Each time you reach orgasm
a thunderstorm breaks out
somewhere around the world

And I would like to have you come
where the earth
needs water
 

Vannes, 30 May 2017

Bien nombreux sont ceux qui quelque part
ont quelque chose à écrire
et l’écrivent

Et peut-on seulement juger
de ce qui mérite d’être écrit
de ce qui ne le mérite pas

De qui mérite ou non
qu’on l’aime et est-ce
une question de mérite?

Nous sommes simplement
poètes, humains
bien trop nombreux sur Terre

À parler trop nombreux à nous taire
et bien trop rare le calme
d’avant le premier mot pourtant


 

Chaque fois que tu atteins l’orgasme
un orage éclate
quelque part dans le monde

Et j’aimerais moi te faire jouir
là où la terre
a besoin d’eau

 

Vannes, le 30 mai 2017